Jorge Sampaoli a dirigé son deuxième entraînement à la tête de l’OM ce mardi sous les regards de nombreux journalistes. Le technicien argentin souhaite rapidement inculquer son style à Marseille.

Arrivé mardi dernier à Marseille, Jorge Sampaoli a officiellement pris les rênes de l’équipe première cette semaine. Après une prise de contact avec ses joueurs lundi, le technicien argentin a dirigé l’entraînement collectif ce mardi matin. De quoi ressentir les premiers effets de son arrivée à la veille de ses débuts en Ligue 1 lors du match en retard de la 22e journée de contre Rennes.

Un nombre record de journalistes

Beaucoup de journalistes, cameramen et photographes se trouvaient ce mardi matin à l’entrainement de l’OM lors du quart d’heure ouvert à la presse. Le club y a même vécu sa plus grande affluence depuis le début de saison, surtout chez les photographes.

Pas moins de 50 journalistes sont accrédités pour la conférence de presse de Jorge Sampaoli et Pablo Longoria cet après-midi (à suivre en direct commenté à partir de 15h sur le site de RMC Sport). Vu l’affluence et pour respecter la distanciation entre chaque journaliste (un siège sur deux occupés), elle se déroulera donc dans la salle de conférence de l’Orange Vélodrome.

Un fort accent espagnol pendant l’entraînement

Côté joueurs, beaucoup des titulaires habituels étaient restés aux soins ou en salle en début de séance. Jorge Sampaoli et ses adjoints ont insisté sur certaines bases du football: contrôle, appel contre appel (“movimiento de mentira”, comme on l’entend même en espagnol), corps de profil et bien orienté pour la passe (“cuerpo de medio lado”), passes appuyées (“fuerte”). L’Argentin a donné beaucoup de consignes en espagnol, des directives traduites par Patricio D’Amico ou Jaques Abardonado et l’ambiance a un peu rappelé les années Bielsa.

A noter que tôt dans la matinée, Jorge Sampaoli avait animé une séance pour les jeunes du centre de formation et de la réserve, comme le faisait parfois “El Loco” lors de son passage à l’OM. Le technicien sud-américain veut rapidement inculquer son style, son identité de jeu et ses méthodes au-delà de l’équipe première, surtout aux jeunes susceptibles, parfois, de venir avec les pros.

JGL avec Florent Germain, à Marseille

Source de l’article, 2021-03-09 13:01:50