Globo, l’un des principaux médias brésiliens, a estimé qu’un penalty « fantôme » avait été accordé à Neymar lors du match amical du PSG contre le Gamba Osaka ce lundi (6-2). Des propos qui n’ont pas vraiment plu à l’intéressé.

Ce n’est qu’un penalty lors d’un match amical de pré-saison, mais, comme souvent avec la superstar qu’est Neymar, la polémique a pris une ampleur considérable sur les réseaux sociaux et a provoqué une passe d’armes entre l’attaquant du PSG et Globo, l’un des principaux médias brésiliens.

>> Revivez Gamba Osaka-PSG (2-6)

Ce lundi, le quotidien a estimé que le penalty accordé à Neymar contre le Gamba Osaka lors du dernier match de la tournée japonaise du PSG (6-2) était un penalty « fantôme ». Ce qui n’a pas du tout plu à l’ancien joueur de Santos, qui a directement répondu à Globo en dessous de leur article sur Twitter.

« Fantôme ? Globo fait du Globo… il m’a touché et il y’a pénalty. Encore des gens qui n’ont jamais tapé dans un ballon et qui continuent à faire des articles de merde », s’est emporté Neymar. Quelques minutes après cette réponse piquante, le Brésilien a publié une photo de sa célébration après avoir transformé le penalty accompagné de la légende: « Une grimace pour les haters ».

« Mon ami, je suis critiqué depuis que j’ai 13 ans »

Ce mardi, le « Ney » s’est une nouvelle fois emporté sur Twitter en réponse à des propos d’un consultant de Globo à la télévision. Ce dernier se payait la réaction de Neymar, regrettant notamment sa susceptibilité. « Oh, c’est ça ! Je ne peux pas contredire un article qui raconte des conneries… et maintenant je n’accepte pas les critiques. Mon ami, je suis critiqué depuis que j’ai 13 ans », lui a répondu Neymar.

Sur le plan sportif, le Brésilien a parfaitement terminé la tournée japonaise du PSG en inscrivant un doublé contre le Gamba Osaka. Après s’être fait justice lui-même sur ce fameux penalty, il a ensuite effacé le portier japonais d’un joli crochet pour marquer dans le but vide. Il a également offert une passe décisive à Lionel Messi.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #accusé #davoir #simulé #amical #Neymar #paie #média #brésilien

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)