Le choc de cette 33e journée de Liga opposait le FC Barcelone à l’Atlético de Madrid. Les Blaugranas avaient l’opportunité de mettre la pression sur les épaules du Real Madrid en reprenant provisoirement les rênes du championnat espagnol, tout en entretenant leur objectif de conserver leur titre de champion. Les hommes de Diego Simeone souhaitaient eux consolider leur troisième place afin de terminer plus sereinement cet exercice 2019-2020. Au terme d’une histoire de penalties, les deux formations se sont séparées dos à dos (2-2) au Camp Nou, qui aura été le théâtre du 700e but de Lionel Messi en carrière.

La suite après cette publicité

Le match démarrait sur les chapeaux de roues pour les locaux puisque Diego Costa, malheureux buteur contre son camp sur un corner de Lionel Messi, permettait au Barça d’ouvrir le score (12e). Le doute n’avait néanmoins pas le temps de s’installer chez les Colchoneros. Dans la foulée, Saul Niguez prenait ter Stegen à contre pied et transformait un penalty obtenu par Carrasco (19e). Dès le retour des vestiaires, Lionel Messi confirmait son statut de meilleur buteur de la Liga (22 buts) en convertissant un penalty d’une panenka osée devant Oblak (49e). Sur un nouveau penalty, une fois de plus glané par Carrasco, Saul voyait double et trompait de nouveau Marc-André ter Stegen. L’Espagnol permettait donc à l’Atlético de Madrid (3e, 58 unités) de prendre un point sur la pelouse du FC Barcelone (2e, 69 points). Un match nul qui n’arrange véritablement personne mais qui pourrait bien faire les affaires du Real Madrid, qui accueillera Getafe, jeudi (22h), afin de faire un pas de plus vers son 34e titre de champion d’Espagne.

Retrouvez le classement de la Liga



Source de l’article, Lucas Billard 2020-06-30 23:58:47

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link