C’est l’histoire d’une reconversion réussie. Pas celle d’un joueur non. Celle d’un ancien intermédiaire. Entre 2013 et 2017, Kamal Hill, ancien responsable de magasins de sport, exerce auprès d’agents et de footballeurs. Mais, lassé par certains aspects du milieu, il décide de changer de voie. « Je me lance dans une formation en dessin, peinture digitale et community management. L’envie m’est venue en me souvenant des dessins qu’un de mes amis réalisait sur des t-shirts à partir de photos que je lui envoyais. Cela m’avait marqué », nous a-t-il expliqué. Mais le football n’est jamais très loin. « En suivant ces formations, il me vient l’idée d’utiliser le réseau que je me suis constitué dans le foot pour créer des tableaux pour les joueurs. Et comme j’en connaissais pas mal, ça s’est lancé assez rapidement », nous a-t-il raconté.

La suite après cette publicité

Une sélection de photos retraçant leur carrière, une technique de peinture digitale parfaitement exécutée, un fond noir sobre et classe, un encadrement fin, environ deux semaines entre la commande et la réception, une livraison justement personnalisée ou un envoi totalement sécurisée, des tarifs fixes : les footeux sont rapidement conquis. Fodé Doré, ancien attaquant du SCO Angers et ami, lui passera sa première commande, fin mars 2019. Suivront Mamadou Thiam (Barnsley), Seydou Sy (AS Monaco) et Edimilson Fernandes (Mayence). La mayonnaise prend, entre bouche-à-oreille et réseaux sociaux. « J’avais déjà mon réseau dans le foot, mais les joueurs m’ont aidé en relayant sur leurs réseaux, en partageant mon compte. Tout a été assez vite », nous a-t-il confié avant de glisser une petite anecdote, symbole de sa toile qui s’est tissée.

Un réseau grâce aux réseaux

« J’ai fait un tableau pour Jordan Siebatcheu, l’attaquant du Stade Rennais. Il est très pote avec James Léa-Siliki, son partenaire à Rennes, avec qui je parlais déjà depuis quelques temps. Il a été convaincu et m’a aussi passé commande. Puis, un jour, Ludovic Blas, du FC Nantes, qui est très proche de James, a vu le tableau chez lui. Il a aimé la toile et m’en a aussi demandé une », nous a-t-il indiqué, amusé. « Les footballeurs sont aussi beaucoup sur Snapchat et s’échangent des photos, contacts et autres », nous a-t-il précisé. Cet univers, il apprend rapidement à le maîtriser. Avec 5 000 abonnés sur Instagram notamment (@iamkamalhill), il démarche désormais autant que les clients viennent directement à lui. La machine est clairement lancée.

Adil Rami (Sochi) et Paul Pogba (Manchester United), via certaines relations, ont le leur. D’autres champions du monde 2018 sont eux encore en réflexion. La cote de Kamal, elle, continue à monter. Sa notoriété grimpe encore lorsqu’il remet deux de ses œuvres à deux joueurs du Paris SG, les Argentins Leandro Paredes et Angel Di Maria. « Pour Paredes, ça s’est fait par le biais de sa femme. Elle avait liké une de mes publications donc je suis entré en contact direct avec elle sur Instagram. On a parlé d’un cadeau pour l’anniversaire de son mari. Elle était intéressée. On a fait affaire et on a été chez eux pour remettre le tableau », nous a-t-il conté, encore marqué par l’expérience. « J’ai été choqué par la simplicité et la gentillesse de ces deux personnes lorsqu’on leur a remis les tableaux. »

Les footeux séduits, mais pas que

Soucieux de se démarquer, certains n’hésitent pas à lui passer des commandes personnalisées. « Houssem Aouar m’a contacté directement. Il voulait un tableau perso et un tableau foot. Il m’a dit qu’il aimait ce que je faisais mais qu’il ne voulait pas un modèle comme les autres. Il voulait que son logo apparaisse. Alors, j’ai eu l’idée d’incruster son logo en diamant, il a kiffé ! Je suis parti lui remettre à Lyon, il a apprécié. C’est la demande qui m’a le plus marqué », nous a-t-il lancé. La réputation de Kamal et son travail dépassent le cadre du foot. La famille de Serge Ibaka, célèbre basketteur espagnol des Toronto Raptors, a ainsi fait appel à ses services, tout comme des personnalités de télé-réalité. Le handball, le rugby et même le snowboard devraient bientôt s’ouvrir à lui.

À la découverte de Kamal Hill, l'artiste dont raffolent les stars du foot 3

L’intéressé, lui, n’a pas eu beaucoup de temps pour réaliser l’ampleur du phénomène un peu plus d’un an après la création de sa société. Même le confinement lié à la pandémie de Covid-19 n’a pas ralenti le rythme des commandes. Bien au contraire. Avec ce métier-passion, il a trouvé un équilibre nouveau. « Je redécouvre le milieu du foot d’une façon différente. C’est ouf ! Je préfère cette facette que celle que je connaissais », nous a-t-il avoué, finalisant les commandes de l’ancien Lillois Ryan Mendes et de l’international péruvien André Carrillo, envoyé par un certain Bafétimbi Gomis. En en attendant bien d’autres. Et pourquoi pas bientôt Ronaldo le Brésilien ou David Beckham, deux anciens joueurs marquants qui l’inspirent. Qui sait ?



Source de l’article, Alexis Pereira 2020-05-17 22:02:56

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link