Ce jeudi, la préfecture de Haute-Vienne est revenue sur sa décision de jauge anticipée à 5.000 spectateurs pour le match de coupe de France entre Chauvigny et l’OM. Finalement, 8 000 personnes pourront prendre place en tribunes.

On attendait d’abord 11 000 spectateurs au stade Beaublanc de Limoges, dimanche soir (21h), pour le 16e de finale de coupe de France entre Chauvigny et l’OM. Puis mercredi, au grand regret des supporters, la préfecture de Haute-Vienne décidait de mettre en place une jauge anticipée à 5.000 personnes maximum, en accord avec les nouvelles mesures sanitaires entrant en vigueur à compter du lundi 3 janvier.

Et finalement, ce jeudi, une jauge de 8.000 spectateurs a été fixée de manière définitive. La décision a été prise par la préfecture en accord avec les clubs, la Ville de Limoges et la FFF, pour que les gestes barrières soient appliqués et au vu de la situation sanitaire.

Une jauge « intermédiaire »… en attendant une plus large proportionnalité

Le communiqué précise que le port du masque sera obligatoire et que le public ne pourra se restaurer dans l’enceinte du stade, les buvettes étant fermées avant et durant la partie. Les Chauvinois avaient peur de devoir tirer un trait sur d’importantes recettes billetterie, alors que la rencontre avait été délocalisée à Limoges, dans une enceinte à la capacité bien plus importante que le stade municipal Gilbert Arnault où ils évoluent traditionnellement.

Si ce 16e de finale aura donc droit à une jauge « intermédiaire », ce ne sera en revanche pas le cas du match entre Lens et Lille, prévu mardi, ni de Vannes-PSG prévu lundi soir., et tombant tous deux sous le coup des nouvelles mesures sanitaires limitant le public à 5 000 spectateurs. Un amendement du député (LREM) Sacha Houlié visant à établir des jauges proportionnelles et non en valeur absolue a tout de même été adopté mercredi en commissions des lois. Il pourrait donc redéfinir le nombre de personnes autorisées dans les stades.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #personnes #autorisées #tribunes #pour #ChauvignyOM

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)