Le coach suisse Vladimir Petkovic et Thierry Delmeule, médecin du club, sont passés en conférence de presse ce vendredi pour faire le point sur la situation des Girondins de Bordeaux, à 48 heures des 16es de finale de Coupe de France face à Brest. 21 cas de coronavirus ont été détectés pour le club girondin, qui va devoir tout de même jouer après les dernières dispositions de la FFF.

Malgré 21 cas de coronavirus au sein de son équipe première, Bordeaux va disputer dimanche un 16e de finale de Coupe de France en déplacement à Brest. En conférence de presse ce vendredi en compagnie de Vladimir Petkovic, Thierry Delmeule, le médecin du club, a fait le point sur la situation.

« Je pense que 21 cas sur 30 joueurs, on peut dire que ça fait un cluster, a estimé le Dr Delmeule. Pourquoi? C’est le reflet de ce qui se passe dans la société actuellement avec le variant Omicron. On avait la chance de tenir bon jusqu’à présent. Lors des premiers tests, on avait du Delta et du Omicron,, mais sur les derniers réalisés, il ne s’agit que du Omicron. C’est très difficile à retracer la chaîne de contaminations. »

« On doit être patient et prudent pour la santé des joueurs pour la suite aussi »

Si les joueurs négatifs ne sont pas considérés cas contact, une exception octroyée au monde du football, le Dr. Delmeule estime que dans 25% des cas à Bordeaux, les joueurs ressentent des symptôme avec des états grippaux. Les cas ne sont pas graves néanmoins maisles joueurs sont fatigués dans l’ensemble. « Si un joueur revient la semaine prochaine à l’entraînement, il est impossible qu’il soit prêt pour avoir 90 minutes de résistance contre Marseille, a ajouté Vladimir Petkovic, alors que les Girondins doivent recevoir les Phocéens le 7 janvier en championnat. Le problème n’est pas seulement ce match contre l’OM. C’est qu’on doit être patient et prudent pour la santé des joueurs pour la suite aussi. »

En théorie, certains joueurs, actuellement positifs, pourraient donc grossir les rangs bordelais d’ici quelques jours, sans pour autant donc qu’ils puissent être phyiquement aptes à jouer. Vladimir Petkovic dispose pour l’heure d’un défenseur de son groupe professionnel, mais aussi plusieurs attaquants.

En attendant pour la Coupe de France, selon les informations de RMC Sport, la FFF a décidé de faibre abstraction de la règle des 7 joueurs ayant participé à l’une des deux dernières rencontres, pour éviter de multiples reports et forfaits. sans quoi un forfait, ou un report, pourrait être prononcé. Cette mesure donne la possibilité aux clubs de piocher dans la réserve et dans les équipes de jeunes. Une mesure « qui n’arrange pas » forcément Bordeaux, qui se sent obligé à « jouer à tout prix ».

GL avec Juliette Chaignon



Source link
rmcsport.bfmtv.com #cas #coronavirus #Bordeaux #qui #devoir #jouer #avec #des #jeunes

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)